SOLER, qui regroupe aujourd’hui plus de 280 entreprises intervenant sur toute la chaîne de valeur de la filière photovoltaïque en France, depuis la production de silicium jusqu’à l’installation de systèmes, a élu, le mercredi 5 octobre, son nouveau Bureau.

Autour de son Président réélu, Arnaud MINE, le Bureau se compose de 15 membres : Jean-Marc AUFFRET, BOSCH Solar Energy Hamid BATOUL, SCHÜCO Nicolas BODEREAU, ENERTRAG Gilles CALAME, SCHNEIDER ELECTRIC Bruno CASSIN, SILLIA Energie Sidonie COTTENOT, GDF SUEZ Xavier DAVAL, KILOWATTSOL Loïc DE POIX, MPO Energy René DESSERRIERES, PHOTOWATT TECHNOLOGIES Paul ELFASSI, CGR LEGAL Amaury KORNILOFF, SOLAIREDIRECT Stéphane MUYARD, SUNNCO Jean-François PETIT, EOLE RES Benoît ROLLAND, TENESOL Jean-François ROUSSEAU, EDF ENR SOLAIRE

Avec son nouveau bureau, SOLER s’est d’ores et déjà fixé trois priorités à brève échéance :

  • réviser à la hausse l’objectif annuel fixé par les pouvoirs publics, en passant de 500 MW par an à au moins 1 000 MW par an, compte-tenu de la décroissance des coûts des modules observée depuis l’année dernière ;
  • revenir à un tarif d’achat au moins sur le segment 100 kWc – 250 kWc ;
  • communiquer activement et positivement autour du photovoltaïque, en s’inscrivant dans la stratégie générale multi-filières que le SER va mettre en place autour du Livre Blanc des énergies renouvelables.

Jean-Yves Le DREFF vient d’être nommé Directeur Général de Ciments Calcia en remplacement de Bruno CARRÉ, appelé à occuper, au sein du Groupe, d’autres fonctions à l’international. Le nouveau Directeur Général aura également en charge la coordination des activités d’Italcementi Group, en France et en Belgique. Parallèlement, Jean-Yves Le DREFF est investi du mandat de Vice-président du Syndicat Français de l’Industrie Cimentière (SFIC). Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Jean-Yves Le DREFF pourra s’appuyer sur son expérience et sa connaissance du Groupe, acquises au cours des différents postes qu’il a occupés. Titulaire d’une maîtrise de comptabilité/finances et d’un DECS, il entre dans le Groupe en 1986 et prend le poste de Directeur du Contrôle de Gestion d’Italcementi Group à Bergame en janvier 2003. Il occupe ensuite successivement les postes d’Assistant de Carlo PESENTI, CEO d’Italcementi Group en juin 2006, de Directeur Général des activités Béton en France et en Belgique en juillet 2007 avant de devenir Directeur Général des activités du Groupe en Espagne en juin 2010. Sa connaissance de ce secteur industriel sera un atout pour poursuivre efficacement la politique d’innovation menée par Ciments Calcia, et consolider les engagements du Groupe en faveur d’une industrie et d’une filière responsable au service de la construction durable.


France Energie Eolienne, qui regroupe plus de 240 membres, professionnels de la filière éolienne, a renouvelé son conseil d’administration lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue le 5 octobre à Paris.

Nicolas Wolff a été réélu à la présidence de France Energie Eolienne.

Voici la nouvelle composition de ce conseil :

  • Jean-Marc ARMITANO, Eole-Res
  • Béatrice BUFFON, EDF EN 
  • Fabrice CASSIN, CGR Légal 
  • Serge GALAUP, Juwi 
  • Arnaud GOSSEMENT, Cabinet Huglo-Lepage 
  • Philippe GOUVERNEUR, ENR Conseil 
  • Jean-Yves GRANDIDIER, Valorem Ralf GRASS, Energieteam 
  • Anne KÜHN, Sorgenia France 
  • Frédéric LANOË, EDP Renewables 
  • Anne LAPIERRE, Norton Rose LLP 
  • Dominique LEGROS, Céole 
  • Vincent MASUREEL, Nordex France 
  • Claude MIDI, Eole Génération 
  • Pierre PARVEX, GDF-Suez 
  • Olivier PEROT, Repower 
  • Peter SCHUSTER, Enercon 
  • Grégoire SIMON, Enertrag 
  • Laurent VERGNET, Vergnet 
  • Nicolas WOLFF, Vestas

FRANCE ÉNERGIE ÉOLIENNE, branche éolienne du SER (Syndicat des Energies Renouvelables) s’est fixé trois axes prioritaires de travail :

  • Assurer à l’éolien sa juste place dans le paysage énergétique français, dans le cadre du débat pour les élections présidentielle et législatives 2012 
  • Améliorer, par tous les vecteurs, l’union de l’éolien avec les territoires et les citoyens par la promotion et la connaissance de la technologie, par la participation des riverains aux parcs, et par la fiscalité
  • Favoriser la croissance de cette filière industrielle particulièrement dynamique, notamment à travers le réseau Windustry France afin de poursuivre de développement industriel et la création d’emplois. 

Le Syndicat des énergies renouvelables regroupe plus de 500 adhérents, représente un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros et plus de 80 000 emplois. Elle est l’organisation professionnelle qui regroupe les industriels de l’ensemble des filières énergies renouvelables : biomasse (FBE), bois, biocarburants, éolien (FEE), énergies marines, géothermie, hydroélectricité, pompes à chaleur, solaire photovoltaïque (SOLER), solaire thermique et thermodynamique.


La cérémonie de clôture de ces Jeux olympiques des Métiers s’est achevée dimanche 09 octobre, à Londres. Elle a consacré 9 jeunes membres de l’équipe de France. Parmi eux, 3 médaillés d’or ont reçu la récompense suprême dans leurs domaines respectifs : Michaël ESNAULT (Taille de pierres), Alexis BOUILLET (Pâtisserie-Confiserie), Caroline SCHMITT (Coiffure dames et hommes).

Preuve supplémentaire que les savoir-faire et les talents de la jeunesse de notre pays ont été reconnus et valorisés à leur juste valeur, l’équipe de France s’est également vue attribuée 19 médaillons d’excellence. Nadine MORANO, qui était venue encourager et soutenir les 44 candidats de l’équipe de France, réaffirme aujourd’hui sa fierté et sa confiance dans ces jeunes talents. Dans une compétition internationale réunissant plus de 50 pays, ce sont tous les métiers, de tous les secteurs d’activité, et de toutes les régions de France qui ont été mis à l’honneur grâce à l’engagement de ces jeunes.


Le directeur de cabinet du ministre des Collectivités, Philippe Richert, Etienne Guyot, a été nommé mercredi en Conseil des ministres président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), indique le communiqué du Conseil.

Nommé sur proposition du ministre de la Ville Maurice Leroy, M. Guyot avait reçu en juillet le feu vert du conseil de surveillance de la SGP.

La SGP est la structure chargée de réaliser, à l'horizon 2015, un vaste projet de métro automatique autour de Paris qui comprendra 200 km de voies, quelque 70 gares et transportera 2 millions de personnes par jour.

Son coût global est estimé à 20,5 milliards d'euros auxquels s'ajoutent 12 milliards pour le plan de mobilisation concernant le développement d'activités et de logements et le raccordement aux autres modes de transport, soit 32,5 milliards financés par la région, les collectivités et l'Etat.

Dans un communiqué, M. Leroy souligne que "fin connaisseur des dossiers", M. "Guyot saura travailler en concertation avec lensemble des partenaires engagés dans le projet du Grand Paris" qui entre dans une nouvelle phase, "celle de la mise en oeuvre collective des grands chantiers".

M. Guyot, 49 ans, était directeur de cabinet de Michel Mercier quand celui-ci était ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire. A ce titre, Michel Mercier avait hérité du dossier du Grand Paris après le départ du gouvernement de Christian Blanc en juillet 2010.

Etienne Guyot remplace Marc Véron, 62 ans, qui avait été "préfigurateur" de la SGP avant d'être nommé à la tête de cet établissement public. Ce dernier avait été auparavant directeur de cabinet de M. Blanc, ex-secrétaire d'Etat chargé du Grand Paris.

© 2011 AFP


Au sein de la Direction Performance et Cross Média de Médiamétrie, Aurélie Rix prend la direction du pôle cinéma. Elle pilote le développement du pôle et ses grandes lignes de produits : la mesure d’audience cinéma et les études marketing sur le film, le spectateur et la salle de cinéma. Son rôle est également d’identifier les besoins du marché, développer de nouvelles offres de produits et services et proposer des évolutions de méthodologie d’études en accord avec les acteurs du marché.

Elle assure aussi les opérations de communication du pôle cinéma. Rattachée à Laurent Battais, Directeur Exécutif Performance et Cross Médias de Médiamétrie, Aurélie Rix a sous sa responsabilité une équipe de 10 personnes.

Née en 1981, Aurélie Rix est titulaire du diplôme du CESEM de la Reims Management School (Diplôme d’Etudes Supérieures Européennes de Management). Entrée en 2005 chez TFM Distribution - société de distribution de films fondée par Miramax et TF1 - elle y a occupé le poste de Responsable de la Programmation pour la province. Elle assurait ainsi la commercialisation des films distribués par TFM auprès des salles de cinéma en régions. En novembre 2009, Aurélie Rix a rejoint TF1 Droits Audiovisuels, filiale d’acquisition et de commercialisation de droits audiovisuels en France et à l’international. Elle y occupait jusqu’à présent le poste de Responsable de la coordination salles et vidéos, avec mission de d’assurer le suivi décisionnel et opérationnel, sur le marché français, de la stratégie de sortie des films, en salles et en vidéo.

A propos de Médiamétrie Leader des études médias, Médiamétrie observe, mesure et analyse les comportements du public et les tendances du marché. Créée en 1985, Médiamétrie développe ses activités en France et à l’international sur la Télévision, la Radio, l’Internet, le Cinéma, le Téléphone Mobile et le Cross-Médias.

En 2010, Médiamétrie a réalisé un chiffre d’affaires de 67,5 M€. Pour de plus amples informations, visitez notre site web : www.mediametrie.fr. Suivez nous sur Twitter :www.twitter.com/Mediametrie_TM et sur Facebook : www.facebook.com/audiencelemag


Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a tenu "à rendre hommage à l'action exemplaire" menée par Jean-Jacques Aillagon à la tête du château de Versailles, dans un communiqué annonçant mercredi la nomination de Catherine Pégard à la tête de l'établissement public.

Ancienne rédactrice en chef du magazine Le Point, Catherine Pégard, qui était depuis la mi-2007 conseillère du chef de l'Etat, a été nommée mercredi en Conseil des ministres présidente de l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles.

Elle succèdera le 2 octobre, pour une durée de cinq ans, à M. Aillagon.

"Poursuivant avec énergie les travaux de rénovation du château, du musée et du domaine national, le président Jean-Jacques Aillagon a engagé une politique daccès pour de nouveaux publics qui s'est traduite par une augmentation substantielle de la fréquentation du domaine", écrit M. Mitterrand.

"Jean-Jacques Aillagon a oeuvré au renforcement de l'attractivité et au développement du rayonnement international du domaine, valorisant son patrimoine et créant de nouvelles dynamiques artistiques. Il a ainsi organisé une série dexpositions qui ont connu un grand succès (...)", selon le ministre.

"Jean-Jacques Aillagon a profondément rénové le regard que le grand public et les visiteurs étrangers portent sur le domaine en associant aux visites des oeuvres dartistes reconnus tels que Jeff Koons, Xavier Veilhan, Takashi Murakami et Bernar Venet", poursuit M. Mitterrand.

Le ministre conclut son communiqué en formant "les voeux les plus chaleureux pour la nouvelle présidente, Catherine Pégard, dont la grande culture, les qualités dorganisation et le talent avéré en matière de communication permettront de mener à bien les ambitieux chantiers du domaine de Versailles, qui demeure lun de nos grands lieux de mémoire".

© 2011 AFP


Jean-Manuel Soussan vient d’être nommé Directeur des Ressources Humaines de Bouygues Construction. Il succède à François Jacquel, parti à la retraite après 34 années passées dans le Groupe. A sa prise de fonction, Jean-Manuel Soussan a organisé la Direction des Ressources Humaines en trois grands pôles : · le pôle Process, pour définir et coordonner les processus de la filière Ressources humaines ; · le pôle Développement, qui regroupe notamment la politique de rémunération, les études, le recrutement et les relations écoles ; · et le pôle Formation, qui comprend notamment l'université d'entreprise (Bouygues Construction University). Jean-Manuel Soussan, 48 ans, titulaire d’un DEA de droit social, a commencé sa carrière chez Spie-Batignolles. Il est entré chez Bouygues Construction en septembre 1995, comme chef de service ressources humaines chez Norpac (Lille). En 1997, il est nommé directeur des ressources humaines de GTB Construction (Nantes). En 1999, il rejoint Bouygues UK dont il sera le directeur des ressources humaines jusqu’en 2005, date à laquelle il devient Directeur du développement des Ressources Humaines à la Direction centrale des Ressources Humaines de Bouygues Construction.

Etienne Guyot, directeur de cabinet du ministre des Collectivités, Philippe Richert, va remplacer Marc Véron comme président du directoire de la société du Grand Paris (SGP), après un avis favorable à sa candidature vendredi, a-t-on appris auprès de la SGP.

Le conseil de surveillance de la SGP, présidé par le député-maire d'Issy-les-Moulineaux André Santini (NC), s'est réuni dans la matinée en séance extraordinaire avec comme seul ordre du jour l'approbation du départ de M. Véron et de l'arrivée de M. Guyot, sur proposition du gouvernement.

Ces deux points ont reçu un "avis favorable", a indiqué la SGP. Avant de prendre ses fonctions officiellement, M. Guyot doit encore être auditionné par les commissions compétentes de l'Assemblée et du Sénat, dont les avis sont consultatifs.

M. Véron, 62 ans, a été "préfigurateur" de la SGP, chargée de réaliser une double boucle de métro automatique en région parisienne, avant d'être nommé à la tête de cet établissement public.

Il était auparavant directeur de cabinet de Christian Blanc qui avait dû abandonner ses fonctions de secrétaire d'Etat chargé du développement de la région capitale après la polémique des cigares payés sur des deniers publics.

Son successeur, Etienne Guyot, 49 ans, était directeur de cabinet de Michel Mercier quand celui-ci était ministre de l'Espace rural et de l'aménagement du territoire et avait en charge, à ce titre, le dossier du Grand Paris après le départ du gouvernement de M. Blanc.

Ce préfet a déroulé sa carrière dans différents postes ministériels et administratifs en charge des questions d'aménagement du territoire, de transports et d'administration territoriale.

Il va donc prendre la tête de la structure chargée de réaliser un vaste projet de métro automatique autour de Paris: à l'horizon 2015, ce dernier comprendra 200 km de voies, quelque 70 gares et transportera 2 millions de personnes par jour.

Son coût global est estimé à 20,5 milliards d'euros auxquels s'ajoutent 12 milliards pour le plan de mobilisation concernant le développement d'activités et de logements et le raccordement aux autres modes de transport, soit 32,5 milliards financés par la Région, les collectivités et l'Etat.

© 2011 AFP


Didier RIDORET, réélu Président de la Fédération Française du Bâtiment le 18 mars dernier a présenté sa nouvelle équipe, lors du congrès de la FFB à Clermont-Ferrand :

  •  Conseil National de la Sous-Traitance du Bâtiment et Commission Marchés : François ASSELIN

  •  Conseil de l’Artisanat : Alain BETHFORT

  • Conseil des Régions : Jacques CHANUT Conseil des Professions : Jean-Yves ROBIN

  • · Commission Sociale : Bruno DUMAS

  • · Commission Formation : Armel LE COMPAGNON

  • · Commission Économique : Hugues VANEL

  • · Commission Environnement et Développement Durable : Benoît LOISON

  • · Groupes Femmes du Bâtiment : Monique MONTAL

  • Groupes Jeunes Dirigeants : Emmanuel FERRAND

  • Recrutement et fidélisation : Nathalie BEUZART

  • Gestion des Mandats : Michel SENECHAL

  • Relations de chantier : Jérôme GUYARD

  • Groupement National Amiante : Philippe TEMPERE

  • Trésorier : Daniel NICOLARDOT

  • · Commission Assurances : Philippe GUERIN

  • · Commission Fiscale : Serge PETIOT

  • · Conseillers du Président pour les affaires européennes : Thierry CECCON et Gérard SUTRE

  • · Affaires techniques : Henry BEAUGIRAUD

  • · Commission Exportations et International : Jean-Pierre STERNHEIM

  • · Enseignement Supérieur : Jacques WERMUTH

Sont par ailleurs nommés Vice-présidents : François ASSELIN, Alain BETHFORT, Jacques CHANUT, Bruno DUMAS, Jean-Yves ROBIN, Jean ROSSI, Michel SENECHAL.


A propos

SAGERET est la référence des annuaires du BTP. Fort d’une base de plus de 700.000 sociétés qualifiées, SAGERET met en relation les professionnels et fait connaître leur savoir-faire grâce à une offre de services dédiée aux acteurs de la construction.

Nos activités

  • Edition de guides et annuaires
  • Référencement web
  • Création de sites Internet
  • Location et vente de fichiers
  • Organisation d’événements
  • Prestations audiovisuelles
  • Régie publicitaire

Contacts

SAGERET
5 rue Saulnier, 75009 Paris - FRANCE
Tél. : +33 (0)1 70 95 15 50
Fax : +33 (0)1 70 95 15 90
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
logo SAGERET