Les trophees du btp carre2

Pour la première fois, SAGERET donne la parole aux entreprises en leur permettant d’évaluer les produits du BTP. Plus de 250 000 professionnels vont être invitées à s’exprimer pendant un mois à l’occasion d’une vaste consultation en ligne.


1572410-les-ecarts-de-performance-entre-immeubles-de-bonne-et-mauvaise-qualite-vont-se-creuser-en-2013Dans une interview accordée au journal du net, Philippe Perello, le PDG du cabinet de conseil spécialisé dans l'immobilier d'entreprise dresse le bilan de l'année 2012 et annonce les tendances 2013. Après une année 2012 très difficile pour le secteur immobilier en France, Philippe Perello se montre malgré tout optimiste pour l’avenir de la location d’immeubles aux entreprises. 


edito didier ridoretDans son édito, le Président de la Fédération Française du Bâtiment, Didier Ridoret revient sur la responsabilité des prix de l'immobilier, coupable de tous les maux du secteurs. Cette accusation, sans être totalement infondée, n'est pas la seule responsable comme l'explique Didier Ridoret :


edito didier ridoret ffbDans son édito du 5 février, le président de la Fédération Française du Bâtiment s'est exprimé sur ce qu'il juge être un frein majeur au développement du secteur : la réglementation à outrance. 

Didier Ridoret a déclaré:

"La décennie écoulée a vu s'accumuler de façon considérable des règles techniques d'application obligatoire, encadrant les travaux de bâtiment.


conference-environnementale-jm-ayraultLors du discours de clôture de la Conférence Environnementale ce jour, Jean-Marc AYRAULT, conformément au cap fixé par le Président de la République vendredi, a réaffirmé son soutien aux filières renouvelables et a annoncé un programme de mesures d’ici la fin de l’année. Le Premier ministre, dans son discours, a appelé à un développement des énergies renouvelables reposant sur « un cadre réglementaire stable, transparent et favorable aux investissements ». Il a exprimé sa volonté de simplifier « nos procédures administratives. » Il a réaffirmé son soutien à la filière éolienne et au dispositif d’obligation d’achat. « Le gouvernement simplifiera les procédures de planification en supprimant l’obligation d’appartenir à une zone de développement de l’éolien.

D’ici fin 2012, un tarif d’achat adapté à l’éolien en outre-mer sera mis en place (…). » Le Premier ministre a confirmé le lancement d’un appel d’offres off-shore au large du Tréport et de Noirmoutier. Cet appel d’offres, dont le volume sera de 1 305 MW, s’ajoutera aux 1 928 MW déjà attribués. En ce qui concerne la filière solaire, le Premier ministre a confirmé un appel d’offres qui sera lancé avant la fin 2012 « pour favoriser de grandes installations visant à promouvoir les technologies innovantes et le développement économique local (…).

Au début de l’année 2013, les volumes cibles de projets déclenchant l’ajustement tarifaire seront stabilisés, en fonction du retour d’expérience sur les projets réalisés depuis 2011. » Le Premier ministre a également rappelé la nécessité d’un soutien à la biomasse et à la géothermie. Enfin, il a annoncé que l’ADEME lancera début 2013 « une initiative pour la construction de démonstrateurs d’énergie hydrolienne » et qu’une étude sur le potentiel de la filière des énergies marines sera réalisée. Concernant le soutien à l’offre, le Premier ministre a rappelé que la Banque Publique d’Investissement sera « la banque de la transition énergétique, tournée vers les entreprises ». Une feuille de route plus opérationnelle devrait être rédigée d’ici la fin de la semaine prochaine pour préciser les termes de ces engagements. Dès lundi, le SER rappellera ses propositions de rationalisation du cadre réglementaire pour la filière éolienne, et l’urgence d’une remise à niveau du tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque pour secourir cette filière en difficulté. A l’issue de la table ronde sur la transition énergétique à laquelle il a participé, le Président du SER, Jean-Louis BAL, déclare : « Après ces deux journées de travail, les échanges que j’ai eus, notamment avec les parlementaires et l’administration, vont permettre au Syndicat des énergies renouvelables de contribuer activement et sans délai à la mise en œuvre des orientations fixées par le Président de la République et le Premier ministre, en particulier concernant les mesures d’urgence pour les filières éolienne et solaire. »


Un rituel amazonien pour maintenir l'ordre social, une société secrète malienne et la respiration circulaire mongole comptent parmi les neuf traditions inscrites jeudi par l'Unesco sur la liste du patrimoine immatériel de l'Humanité menacé de disparition.

Le Comité pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni sur l'île indonésienne de Bali, a sélectionné neuf ajouts à la liste du patrimoine immatériel "nécessitant une sauvegarde urgente", sur 18 dossiers proposés pour inscription.

La liste comprenait déjà 16 traditions "gravement menacées", a indiqué un porte-parole de l'Unesco, Rasul Samadov. D'autres inscriptions seront effectuées vendredi, quand se poursuivront les travaux du comité, a-t-il précisé.

Le comité a inscrit: la société secrète malienne des Kôrêdugaw, le chant Xoan de la Province de Phu Tho (Vietnam), les contes de Yimakan (Chine), la construction des bateaux iraniens Lenj dans le Golfe, la danse Saman d'Indonésie, l'épopée maure de Mauritanie, la narration dramatique iranienne, la respiration circulaire de Mongolie et le rituel du peuple amazonien Enawene Nawe pour le maintien de l'ordre social et cosmique.

Par ailleurs, le Comité examinera à partir de samedi les candidatures pour l'inscription sur la "Liste représentative du patrimoine culturel immatériel", sans caractère d'urgence particulier.

La France y a demandé l'ajout de la porcelaine de Limoges et de l'équitation de tradition française.

Mais les experts du Comité ont émis un avis non favorable à l'inscription de la porcelaine de Limoges. Quant à l'équitation française, aucun consensus ne s'est dégagé sur une recommandation. Une décision finale sera prise à ce sujet d'ici à la fin du week-end.

L'an dernier, l'Unesco avait inscrit le "repas gastronomique des Français", le compagnonnage et la dentelle au point d'Alençon (ouest de la France).

Le patrimoine immatériel comprend les traditions ou les expressions vivantes héritées des ancêtres, comme les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les savoir-faire nécessaires à l'artisanat traditionnel...

La liste "représentative" comprend actuellement 213 éléments.

© 2011 AFP


congrs-maires-2011-discours-fillonDepuis 2008, nous avons dû affronter trois crises majeures : la crise qu’on a appelée des subprimes puis celle de l’endettement des États et aujourd’hui, d’une certaine façon, la crise de l’Europe. Dans l’urgence, nous mettons en place des instruments financiers pour résister à la spéculation et pour répondre à la peur des investisseurs. C’est l’objet du Fonds 3 européen de stabilité financière relayé par les débats qui ont toujours cours autour du rôle central de la BANQUE EUROPÉENNE. Mais la crise européenne a révélé autre chose, elle a révélé un grave défaut de gouvernance. Et finalement, c’est là le nœud du problème que nous affrontons aujourd'hui parce qu’après tout, des pays endettés, il y en a d’autres. Les États-Unis sont plus endettés que nous. La Grande-Bretagne aura, cette année, un déficit de près de 9 % et pourtant, c’est sur la zone euro que la foudre s’est abattue. Et si elle s’est abattue sur la zone euro, c’est parce qu’au fond, les investisseurs ont senti qu’il y avait là une fragilité, une fragilité dans notre organisation politique.


BATIMAT 2011 accueille à nouveau les acteurs et décideurs de la construction et confirme sa dimension internationale

batimat-vign-cpL’édition 2011 de BATIMAT, salon international de la construction, a enregistré une forte progression des visiteurs clés que sont les décisionnaires prescripteurs et les entrepreneurs/artisans. Malgré une baisse de la fréquentation globale de 7,5% par rapport à 2009, particulièrement visible en fin de semaine en raison du 11 novembre,

BATIMAT a accueilli 351 748 visiteurs dont de nombreux étrangers présents dès l’ouverture du salon.



batimat-accueil2Batimat vient de fermer ses portes.. 6 jours non stop... de rencontres, d'échanges, de convivialité. Nous sommes ravis d'avoir participé à cette édition pleine de promesse ! L'occasion pour nous de vous présenter nos nouvelles orientations, nos nouveaux produits web, nos guides imprimés...

Vous avez été nombreux à venir nous rencontrer sur notre stand et à manifester votre intérêt pour nos produits ! 

Un grand Merci à tous ! A bientôt

www.sageret.fr

 

 

 

 


A lire aussi

A propos

SAGERET est la référence des annuaires du BTP. Fort d’une base de plus de 700.000 sociétés qualifiées, SAGERET met en relation les professionnels et fait connaître leur savoir-faire grâce à une offre de services dédiée aux acteurs de la construction.

Nos activités

  • Edition de guides et annuaires
  • Référencement web
  • Création de sites Internet
  • Location et vente de fichiers
  • Organisation d’événements
  • Prestations audiovisuelles
  • Régie publicitaire

Contacts

SAGERET
5 rue Saulnier, 75009 Paris - FRANCE
Tél. : +33 (0)1 70 95 15 50
Fax : +33 (0)1 70 95 15 90
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
logo SAGERET